Le bleu

  • Son histoire

 

     Une fois découverte, cette couleur est très rapidement associée à la tranquillité et aux divinités. Elle est l’une des dernières à apparaitre dans le lexique courant car rarement présente dans la nature. Ce sont les Egyptiens qui, les premiers, nomme cette couleur et parvienne à la reproduire grâce à des pigments. Ces derniers étant très rares, le bleu est difficile à reproduire en grande quantité et très couteux, il devient donc symbole de richesse et de royauté. Ce n’est que des années plus tard, suite à l’industrialisation qu’il devient plus accessible et que paradoxalement elle devient le symbole des classes populaires et des travailleurs manuels (ex : « le bleu de travail »)

  • Ses significations

          

        Associé à la tranquillité et à la sagesse, elle a des vertus apaisantes qui sont propices au rêve et au voyage tant au sens physique que spirituel. Elle est également symbole d’intelligence et de changement. Toutefois, comme chacune des couleurs, elle a aussi un caractère négatif selon sa teinte et peut être assimilée à la mélancolie voire la dépression.

En chromothérapie*, elle est utilisée pour ses propriétés relaxante et apaisante.

 

  • Sa psychologie

         Si le bleu est votre chouchou, cela reflète une personnalité plutôt calme et sérieuse sur laquelle on peut compter et fait de vous quelqu’un de stable et rassurant pour votre entourage.

Cette couleur peut aussi révéler votre côté traditionaliste et parfois trop sage.

 

 

 

Pour une touche relaxante et apaisante dans votre quotidien

*La chromothérapie ou thérapie par la couleur est une méthode qui s’appuie sur l’énergie vibratoire des couleurs. Elle consiste à projeter de la lumière colorée sur différentes parties du corps afin d’accompagner notre organisme et notre esprit vers le bien-être et la santé.

Par Maëva Fourniol, le 17.10.2020

       Manav’art, c’est quoi ?                               

Et le voici, le tout premier article du blog, celui qui l’inaugure !

Je vais pouvoir vous en dire un peu plus sur l’origine de ce nom, le concept qui se cache derrière et vous raconter le parcours de la créatrice.

  • Le nom

         Pour le comprendre il faut commencer par mon prénom d’origine tahitienne, « Maëva », qui signifie « Bienvenue ». Comme je le fais avec mes tableaux que je nomme en tahitien, j’ai voulu le faire avec le nom de mon entreprise créative. En faisant quelques recherches je découvre que « Manava » = « Maëva » et je choisis ce mot là pour créer le nom qui suivra mes créations. Je combine donc ce terme à l’art. Et voilà ! C’est ainsi que le nom de « Manav’art » voit le jour ! On peut joliment le traduire par « Bienvenue à l’art » : bienvenue à l’art dans votre vie, faites entrer les couleurs dans votre vie !

  • Le concept

         Au départ, je suis artiste peintre puis rapidement l’envie de créer d’autres choses se fait sentir. J’envisage alors d’apposer mon art sur divers objets du quotidien tel que plateaux, dessous de verre, accessoires de salle de bain ou de cuisine, etc… Par le biais d'investigations, je découvre la résine époxy et m’aperçois qu’avec ce matériau je peux confectionner divers objets et accessoires comme des magnets, des porte-clés, etc... J’achète donc de la résine et des moules en silicone pour me lancer dans les essais et constate assez tôt que cela me plait.C’est ainsi que je deviens créatrice, en détournant mon art pour le proposer à un plus large public.

           Créer c’est avant tout ressentir les couleurs pour faire passer des émotions. Les couleurs ont un impact sur notre quotidien et nos sentiments (nous en reparlerons dans de futurs articles), c’est pourquoi j’y attache de l’importance dans mon travail.

                                      Vous voulez déjà en savoir un peu plus sur la signification des couleurs, je vous invite à

  • La créatrice

         Je commence à m’intéresser à la peinture et au dessin vers l’âge de 13 ans, c’est un moyen de m’exprimer et de m’évader. Après plusieurs périodes difficiles où je n’ai pas réussi à extérioriser mes sentiments, mon cœur et mon corps débordent, il faut que tout cela s’évacue. Heureusement  l’art entre dans ma vie à ce moment précis et va énormément participer à mon "mieux-être". Lors de cette période je peins dès que je le peux. Mes pinceaux m’accompagnent jusqu’à mes 17 ans.

Puis, viens l’année du Bac, un peu plus chargée et je les délaisse pour plusieurs années. J’obtiens donc mon  baccalauréat ST2S (Sciences et Technologies de la Santé et du Social) puis je me dirige vers des études d’ASV (Auxiliaire spécialisée vétérinaire). Je décroche mon diplôme et s’en suit une carrière de presque 10 ans. Je reprends mes pinceaux 2 ans avant de cesser celle-ci.

Pourquoi maintenant ? Parce qu’une amie me demande un tableau abstrait pour son salon. L’abstrait ? Je n’ai jamais étudié ce courant auparavant... Je commence donc à me renseigner et finalement accepte le défi.

          Aujourd’hui, à 28 ans, je décide de tenter pleinement l’aventure artistique et quitte mon travail pour conquérir le rêve de vivre de ma passion et pouvoir  partager avec vous mon amour des couleurs, des animaux et de la nature à travers mes créations qui vous accompagneront au quotidien.

                                                       Pour faire connaissance avec un univers pigmenté il suffit de

Par Maëva Fourniol, le 03.10.2020

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now